LES TRIBULATIONS D’UN CHINOIS EN CHINE

les-tribulations-dun-chinois-en-chineLES TRIBULATIONS D’UN CHINOIS EN CHINE
Mercredi 29 mars à 14h00
de Philippe de Broca
(France – 1965 – 1h50 – Couleur – VF)
Scénario : Daniel Boulanger d’après le roman éponyme de Jules Verne
Avec : Jean-Paul Belmondo, Ursula Andress, Valérie Lagrange

Arthur, jeune milliardaire blasé, semble s’ennuyer, mais se retrouve ruiné sur un coup du destin. Son précepteur lui conseille de prendre une assurance vie au profit de sa fiancée et de lui même. Arthur va être victime de nombreuses tentatives de meurtre, et en oublie sa déprime.

Précédé de l’épisode Jules Verne Saga Les Tribulations d’un Chinois en Chine avec Kin-Fo par Paul Cornet et Olivier Sauzereau.

Voilà le « petit frère » de L’Homme de Rio (tourné deux ans plus tôt). Ce diptyque d’aventures reste unique dans le cinéma français : un savant cocktail d’exotisme, d’humour, de romantisme et d’action qui, à chaque vision, procure le même plaisir. Bien sûr, ces Tribulations (qui ne doivent plus grand-chose à Jules Verne) sont un peu moins magiques. En tentant de retrouver la recette du succès précédent, les auteurs (moins Jean-Paul Rappeneau, ceci expliquant peut-être cela) ont artificiellement exagéré la fantaisie du ton, multiplié des péripéties. L’hommage à Tintin est désormais appuyé : Léon, c’est Nestor, tandis que Cornac et Roquentin ont des airs de Dupond et Dupont. Mais les acteurs, Bébel et Rochefort en tête, sont formidables et les situations, savoureuses. (Aurélien Ferencz – Télérama)

Retour à la liste des films

Publicités