JULES ET LA MÉCANIQUE DES SOUVENIRS

jules et la mécanique des souvenirs - image 01JULES ET LA MÉCANIQUE DES SOUVENIRS – Mercredi 27 mars 2019 à 19h en présence des réalisateurs Catherine Verhelst et Hervé Tougeron.
de Catherine Verhelst et Hervé Tougeron
(France – 2018 – 45 minutes – Couleur – VF)
Dramaturgie et adaptation: Hervé Tougeron
Musique pour instruments voix et bande sonore: Catherine Verhelst
Avec: Akié Kakéhi (mezzo-soprano), Annelise Clément (clarinettes) Delphine Millour (alto), Catherine Verhelst (piano et voix).
Voix de Jules Verne: François Marthouret
« Voix du Monde »: Akie Kakehi , Anne-Marie Poli , Lamine Cissé, Lucienne Benusiglio , Geoffrey Carey, Jacqueline Zivy
Films d’Art:  Chloé Poizat (Théâtre des inventions), Gianpaolo Pagni (Première robinsonnade), Pierre Perron (Pyroscaphe N°2)

Très tôt ce que Jules Verne perçoit de son estuaire, du territoire d’eau de son enfance se reflètera dans son œuvre. Il est alors visible que le fleuve de Jules est en lui-même un spectacle, une raison d’écrire, une force qui permettra à ses héros de voyager. Récurrence étrange qui peut-être de mettre de l’eau partout tel un liquide nourricier, un décor immobile et perpétuel, le liquide amniotique irriguant toute l’œuvre. Le fleuve donc comme le lieu du passage, au large du rêve un peu comme si dans chacun de ces souvenirs d’enfance, qu’enregistrera François Marthouret, c’est l’eau qui rêve.

Retour à la liste des films
Retour à l’accueil

 

Publicités