Les invités 2016

L
es invités du 5ème Festival du Film de Fontenay-le-Comte

Véronique Aubouy   Véronique Aubouy

Véronique Aubouy est cinéaste et artiste. Elle construit une œuvre singulière fortement empreinte de littérature et de musique, où se croisent films documentaires et de fiction, mais aussi  performances et installations vidéo et photographies. Elle a entrepris depuis 1993 la lecture filmée de A la Recherche du temps perdu de Marcel Proust par des gens de tous horizons, en toutes situations. Montré sous forme d’installation (Musée d’art moderne de la vielle de Paris, 2012 ; Festival International de La Rochelle, 2008) ce film Proust Lu dure à ce jour 115 heures et comptabilise près de 1100 lecteurs. Véronique Aubouy a aussi réalisé plusieurs films courts de fiction dont Le Silence de l’été, montré au festival de Cannes 1993 dans la section Un certain regard, et des films documentaires, comme Je ne suis pas un homme en colère, portrait d’Edward Bond, 2002 pour Arte ou Bernadette Lafont, une sacrée Bonne Femme, 2013. Elle présentera son long métrage Je suis Annemarie Schwarzenbach.

Laetitia Carton   Laetitia Carton

Née en 1974 à Vichy, elle vit et travaille à Faux-La-Montagne sur le plateau de Millevaches. Après des études aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand, elle expose son travail dans des lieux d’art contemporain dès sa sortie de l’école. Puis elle fait un post-diplôme à l’école d’art de Lyon. C’est là, avec Jean Pierre Rhem, son «tuteur», qu’elle rencontre le documentaire de création. Elle décide alors de prendre un autre chemin et fait un Master de réalisation documentaire à Lussas. Son film de fin d’études, D’un chagrin j’ai fait un repos, a été sélectionné et primé dans plusieurs festivals à travers le monde. En 2009, elle réalise un premier documentaire de 90’ pour la télévision, La Pieuvre, sur une maladie génétique neuro-dégénérative qui décime sa famille, la maladie de Huntington. Il est sélectionné au FIPA 2010, à Leipzig, à Tubingen. Elle vient de terminer un long-métrage documentaire pour le cinéma sur le monde et la culture des Sourds, J’avancerai vers toi avec les yeux d’un Sourd. Elle présentera son long métrage Edmond, un portrait de Baudoin.

Gérard Courant   Gérard Courant

Cinéaste, écrivain, acteur, poète et producteur indépendant français né le 4 décembre 1951 à Lyon, il est l’un des cinéastes les plus prolifiques du cinéma. Il a inventé, réalisé et produit le « Cinématon », le film le plus long du monde (il dure 181 heures et n’est pas encore achevé à ce jour). En tout, il a tourné plus de 4000 portraits filmés et un nombre très important d’autres films (plus de 400) depuis le milieu des années 1970. A l’occasion de cette cinquième édition vous pourrez découvrir sa série Lire qui met en scène des écrivains. Nous lui avons également donné « carte blanche » pour vous présenter un film qui lui est cher: Nostalghia d’Andreï Tarkovski.

Alain Mazars   Alain Mazars

Après une maîtrise de mathématiques, une licence de psychologie et des études de chinois, Alain Mazars, né à Paris en 1955, est envoyé comme coopérant enseignant en République Populaire de Chine, en 1978-79. Il y tourne par la suite des films de fiction (Au-delà de souvenir, Printemps perdu, Ma sœur chinoise, La moitié du ciel) ainsi que plusieurs films expérimentaux (Souvenirs de printemps dans le Liaoning, Le jardin des âges, Le rêve du papillon…) et documentaires (Lhassa, Le pavillon aux pivoines, La Chine et le réel…) Cinéaste membre de « La Casa de Vélasquez »  à Madrid, de 1984 à 1986, il y tourne des moyens métrages (Actus, Rodamorfosis…). Prix « Georges Wildenstein 1986 », Prix « Léonard de Vinci 1989 » et Prix « Villa Médicis Hors Les Murs 1994 » du Ministère des Affaires Etrangères. Intervenant en réalisation à la Fémis entre 1995 et 2012. Il est l’un des membres fondateurs de l’A.C.I.D. (Agence du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion). Depuis 2002, il filme principalement en Asie du sud-est, notamment au Laos (Phipop, Lignes de Vie) et en Birmanie (L’école de la forêt, Sur la route de Mandalay, Une histoire Birmane, Tout un monde lointain). Il réalise également des documentaires sur le cinéma. Il viendra présenter Un Histoire Birmane.

Paul-Anthony Mille  Paul-Anthony Mille

Après des années d’expérience formatrice aux côtés de divers opérateurs de renom aux Etats-Unis, Paul-Anthony Mille retourne en France pour continuer sa carrière de chef opérateur. Il possède la double nationalité Française et Américaine et est fort d’une expérience internationale qu’il l’amène à travailler aussi bien en France qu’en Amérique, mais également en Afrique et en Asie. Il est également gérant de la société de production Kafard Films avec laquelle il a produit de nombreux films. Il viendra présenter Inferno d’August Strindberg.

Raphael Neal   Raphaël Neal

Né en 1980, il est photographe et réalisateur. Depuis 2005, ses mises en scène photographiques, fortement inspirées par le cinéma, ont été exposées en France et à l’étranger. Il est l’auteur de plusieurs portfolios monographiques:    Ceux que je suis, Rafi et A mes sœurs (Chez Higgins 2005) et du livre De qui aurais-je crainte? (Ed. du Bec en l’air). A travers l’autoportrait, son domaine de prédilection, il explore les thèmes de la solitude et de la séduction, de l’ennui ou de l’imposture. Depuis Trouble Every Day (Claire Denis, 2001), Il fait régulièrement des apparitions au cinéma et a joué notamment chez Claude Chabrol, Bertrand Bonello, Sofia Coppola ou Alexander Sokourov. Il viendra présenter Fever, son premier long-métrage.

Laurent Pontoizeau   Laurent Pontoizeau

Musicien, pianiste, organiste et un peu « touche à tout », enrichi au fil du temps par des expériences musicales diverses et variées Laurent Pontoizeau est aussi professeur d’Education Musicale en collège et en lycée depuis de nombreuses années. Passionné de musique à l’image et surtout de musique « vivante » parce que, pour lui, la musique est faite avant tout pour être partagée, il vous proposera un ciné-concert ludique et inédit autour des Nouvelles (Mes)Aventures d’Harold Lloyd.

Emmanuel Bourdieu   Emmanuel Bourdieu (sous réserve)

Fils du sociologue Pierre Bourdieu, Emmanuel Bourdieu se destine lui aussi à une carrière universitaire. Pendant sa classe prépa à Henri IV, ce futur normalien, agrégé et docteur en philosophie, se lie d’amitié avec Denis Podalydès, qui deviendra son fidèle complice. Il débute sa carrière au cinéma par l’écriture de scénarios (Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle), Place Vendome, La Nouvelle Eve. Il passe lui-même à la réalisation en 1998 avec le court métrage Venise, mais c’est avec le moyen métrage Candidature, peinture acide du milieu universitaire, lauréat du Prix Jean-Vigo en 2001, qu’il est remarqué. En 2003, Emmanuel Bourdieu se lance dans la réalisation de son premier long métrage, Vert paradis, un film qu’il qualifie lui-même de « suspense sentimental ». Suivront Les Amitiés maléfiques et Intrusions (2008), interprété entre autres par son actrice-fétiche, Natacha Régnier. Il présentera son dernier film, Louis Ferdinand Céline, deux clowns pour une catastrophe.

Dominique et Pierre Laudijois   Dominique et Pierre Laudijois

( Association Petite Lanterne)

Créée par Dominique et Pierre Laudijois, professeurs de cinéma et fondateurs du Festival du Film d’Olonne sur Mer (OFF), l’association Petite Lanterne dispense tout au long de l’année des conférences sur le cinéma, formations, réalisations et aide à la réalisation, soirées de projection, Café/Ciné, journées cinéma & autobiographie, concours Tranche de Vie… Ils vous proposeront un atelier d’analyse filmique dans le cadre de notre théma « L’écrivain au cinéma » autour du film Truman Capote de Bennett Miller.

Revenir à la page d’archives 2016: ici

Publicités