FRIGO FREGOLI

FRIGO FREGOLI
DIMANCHE 29 MARS À PARTIR DE 16H30 – Ciné-concert de Laurent Pontoizeau

Réalisation : Buster Keaton
Scénario : Buster Keaton, Edward F. Cline
Distribution : Buster Keaton, Virinia Fox, Joe Roberts
(Etats-Unis – 1921 – 0h22)

Buster, devant le théâtre, se met à rêver de lui en train de se produire sur scène. Une performance hors-norme dans laquelle il joue tous les rôles, tant sur scène que dans le public. Une fois réveillé il reprend son rôle d’accessoiriste dans le théâtre. Le chaos qui entoure le show l’oblige à monter sur scène, parfois à son insu… 

« Parmi tous les courts métrages que Buster Keaton a tournés entre 1920 et 1923, The Play House est sans aucun doute l’un des plus remarquables. Il s’ouvre avec une longue scène où Buster Keaton apparaît plusieurs fois dans la même image (jusqu’à neuf fois !), diversement déguisé et se donnant la réplique… Lorsque l’on sait que la seule technique possible à cette époque pour parvenir à un tel résultat était la double exposition, on mesure la rigueur et la maîtrise dont il a fallu faire preuve (1). Le résultat est réussi et assez spectaculaire. Tout cela n’est qu’un rêve mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises car Buster Keaton joue avec les faux-semblants pendant tout le reste de The Play House : les apparences sont trompeuses, sa petite amie est devenue double, et il va même jusqu’à prendre la place d’un singe qui copie les comportements des hommes : il mime un singe qui mime les hommes ! Convalescent de sa récente blessure, Buster Keaton n’accomplit pas de cascades dans ce film mais cela n’empêche pas The Play House d’être absolument unique par son inventivité. »

L’œil sur l’écran (06/2013)

Retour à la liste des films
Retour à l’accueil