DU SILENCE ET DES OMBRES

du-silence-et-des-ombres-affiche-01DU SILENCE ET DES OMBRES
(To Kill a Mockingbird)
Mardi 28 mars à 14h00 / Vendredi 31 mars à 9h30 – Séances scolaires ouvertes au public
de Robert Mulligan
(États-Unis – 1962 – 2h09 – Noir & Blanc – VOSTF)
Scénario : Horton Foote d’après Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee
Avec: Gregory Peck, Mary Badham, Phillip Alford

Dans une petite ville d’Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un homme noir injustement accusé de viol…

Du silence et des ombres n’adapte pas seulement une œuvre clé de la culture américaine de l’après-guerre : c’est une sorte d’onirisme à la ligne claire que dessine la caméra de Mulligan et qui fonde la figure métaphysique de l’enfant contemplateur. Peur du noir certes, mais surtout pureté d’une intuition intacte, celle de la perception la plus pure, qui ramène les apparitions à leur effet et à leur être premier. C’est une métaphysique pure : un personnage ou l’ombre d’un inconnu se réduisent à la même impression mise à nu, le moment où les choses apparaissent et livrent leur être dans cette apparition, le moment … où elles prennent forme et sens dans la perception même, à l’image de cette boîte à objets que les mains d’un enfant ouvrent comme une caverne aux trésors dans le générique conçu par Stephen Frankfurt. (Pierre Berthomieu, Hollywood moderne. Le temps des voyants, Ed.Rouge profond, 2011)

Retour à la liste des films